Aller au contenu
Sapo

Victimes ou complices?

Messages recommandés

Il y a peu,je bavouillais sur la biographie de Steve Jobs par Walter Isaacson,la jugeant superficielle et anecdotique. J’avais tort. :8

 

On y apprend qu’une violente querelle opposa Wozniak à Jobs à la sortie de l’Apple II en 1977, Wozniak,en bon geek,le voulant le plus ouvert possible aux extensions,Jobs,au contraire,totalement fermé. Wozniak l’emporta.

 

Mais, pour le Macintosh,en 1984, Jobs,enfin seul maître à bord,imposa une fermeture totale.Impossible même d’ouvrir le boîtier sans un tournevis spécial réservé aux seuls techniciens Apple. La suite,heureux possesseurs d’iPad,vous la connaissez.

 

Comme le livre ne donne aucune justification recevable sur cette volonté de Jobs de cadenasser son œuvre et,parallèlement,trace le portrait d’un homme profondément perturbé, quasi psychotique,je m’interroge.

 

En achetant Apple,sommes-nous victimes ou complices d’un déséquilibré de génie? :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

acheter un produit étant una cte libre et personel, j'obterair pluto pour Complice

 

Cela étant dit , complice de quoi ??

 

c'est l'offre et la demande : point barre

 

et si l'on n'est plus contetn , libre à nous de changer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
et si l'on n'est plus contetn , libre à nous de changer

 

Tu as raison,mais mon interrogation est d'ordre quasi métaphysique.

 

Apple II,système ouvert,fait la fortune d'Apple. Macintosh,système fermé,a failli ruiner la Cie et a ouvert un boulevard à Microsoft et IBM.

 

Malgré cela,Jobs réussi à imposer sa foucade,non seulement à la collectivité Apple,mais à la communauté des utilisateurs.

 

Shakspearien!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pire que cela.

 

Depuis un an,je défends,avec d'autres,la philosophie Apple..

 

Mais en lisant la biographie de Steve Jobs,je m'interroge: ne suis-je pas plutôt à justifier le caprice délirant d'un psychotique de génie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense que quelque part il avait raison vu l'historique d'apple.

 

c'est bien joli d'innover mais il faut vivre et vendre pour pouvoir continuer

Nous avons le mêm probleme dans la compagnie dans laquelle je travaille

 

c'est l'eternelle dilemne entre produit de commodité et produit differentié

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
je pense que quelque part il avait raison vu l'historique d'apple.

 

Justement,vu l'historique,c'est beaucoup moins sûr.

 

Quand le Macintosh est sorti,en 1984, il était de loin le meilleur produit du marché,très supérieur à celui proposé par IBM.

 

Mais un an après,Apple avait péniblement vendu 200 000 Macintosh,architecture fermée, contre plusieurs millions d'IBM PC 5150,architecture ouverte.

 

Alors que dans le même temps l'Apple II,architecture ouverte voulue par Wozniak,contre l'avis de Jobs,continuait à représenter 70% du CA Apple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×