Aller au contenu
Sapo

De l'œuf ou de la poule

Messages recommandés

Reprenons cette intéressante discussion en un lieu plus propice, par une citation de @Phil38:

 

C'est marrant, la vision que @snowboard a du marketing me rappelle l'économie soviétique des années 50   .

 

Ma vision des règles du marketing est toute autre, appuyée sur une expérience de 30 ans à la tête d'une entreprise insérée dans la mode.

 

1. L'entreprise créé, invente, un produit, un service innovant.

 

2. Elle s'assure par une étude de marché sérieuse que cette innovation correspond à une attente du ou d'un public.

 

3. Sur la base de cette étude, elle engage une action marketing dynamique pour imposer son produit ou service.

 

Et c'est de cette action commerciale que nait la confusion. Plus elle est brillante et plus elle laisse croire que le fabricant a imposé son concept, alors qu'en fait il n'a su que deviner, mettre en forme, une attente informulée du client.

 

Et je rejoins là la remarque de @Phil38. Ce qui fait la supériorité des économies démocratiques sur les économies dirigées est qu'elles mettent le client au centre de leur recherche.

 

Avec des effets pervers, bien sûr, dont le plus grave: le client veut des prix, on les lui offre en délocalisant et en aggravant les conditions de travail.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User

 

Ce qui fait la supériorité des économies démocratiques sur les économies dirigées est qu'elles mettent le client au centre de leur recherche.

 

Hello,

 

"économies démocratiques" ?!? Tu pourrais élaborer un peu le concept s'il te plait.

Les Emirats, Singapour, la Chine se portent bien. Ce ne sont pourtant pas des modèles de démocratie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User

 

1. L'entreprise créé, invente, un produit, un service innovant.

 

 

Pas forcément... Théorème de la pomme mordue ;)

Laissez vos concurrents s'épuiser en vaines dépenses de recherche et de développement. Si par accident ils découvrent l'eldorado, alors:

1. Rachetez-les si ils sont petits

2. Sinon sortez un produit similaire en vous focalisant sur les couts de fabrication.

Modifié par User

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User

 

2. Elle s'assure par une étude de marché sérieuse que cette innovation correspond à une attente du ou d'un public.

 

 

En général un nouveau produit / service est inspiré par un besoin: consumer insight

La compréhension du consommateur / marché peut être erronée ou bien la solution mal adaptée.

Mais c'est quand même plutôt rare de développer un nouveau produit / service ex-nihilo.

 

Il me semble donc que la compréhension du marché / besoin précède la phase de développement dans la majorité des cas. Le point #2 devrait figurer avant le point #1 je pense.

Modifié par User

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2. Elle s'assure par une étude de marché sérieuse que cette innovation correspond à une attente du ou d'un public.

 

Il n'y a plus, aujourd'hui, d'attente du public. Comme il n'y en a plus depuis longtemps.

 

À mon avis, il y a surtout une création d'une attente, d'un besoin. C'est là que le marketing intervient : montrer que l'on a besoin du produit, par des publicité, des affiches. Faire rêver le client, non pas avec des chiffres (-> marketing de HP, Dell ect dans l'informatique), mais avec un design, une simplicité, et montrer une réelle utilisation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User

2. Elle s'assure par une étude de marché sérieuse que cette innovation correspond à une attente du ou d'un public.

 

Il n'y a plus' date=' aujourd'hui, d'attente du public. Comme il n'y en a plus depuis longtemps.

 

À mon avis, il y a surtout une création d'une attente, d'un besoin. C'est là que le marketing intervient : montrer que l'on a besoin du produit, par des publicité, des affiches. Faire rêver le client, non pas avec des chiffres (-> marketing de HP, Dell ect dans l'informatique), mais avec un design, une simplicité, et montrer une réelle utilisation.[/quote']

 

Je ne crois pas qu'il existe de formule marketing magique qui puisse créer un besoin sur le long terme. Le cas de la tablette est symptomatique. Certes c'est un gadget mais il répond fondamentalement sinon a un réel besoin du moins a une attente du consommateur.

Je crois même que les concepteurs initiaux du projet "tablette" ont du être étonnés de constater a quel point le concept est un succès.

C'est de l'excellent boulot. Le genre de jackpot qu'un industriel tire une fois tous les 20 ans.

 

Un bon marketing commence avec une vraie compréhension du marché avant même la phase de développement du produit.

Modifié par User

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum. Un peu d'analyse :

 

Avant le concept de tablette, il y a eu le concept de lecteur MP3, et principalement des iPods. Ensuite, les iPods Touch/iPhones et l'AppStore. Maintenant l'iPad.

 

3 grands succès (si on ne compte pas Mac OS X qui s'impose de plus en plus), en une décennie ....

 

Sa relativise ta phrase "Le genre de jackpot qu'un industriel tire une fois tous les 20 ans."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User
Hum. Un peu d'analyse :

 

Avant le concept de tablette, il y a eu le concept de lecteur MP3, et principalement des iPods. Ensuite, les iPods Touch/iPhones et l'AppStore. Maintenant l'iPad.

 

3 grands succès (si on ne compte pas Mac OS X qui s'impose de plus en plus), en une décennie ....

 

Sa relativise ta phrase "Le genre de jackpot qu'un industriel tire une fois tous les 20 ans."

 

C'est un exemple ET80 :) afin d'illustrer le fait que la tablette par exemple n'est pas qu'un simple phénomène de publicité.

 

Apple a eu de nombreux succès commerciaux ces dernières années. Grand bien leur fasse.

 

De manière générale un industriel n'invente pas le CD ou le Walkman tous les jours. Il y a beaucoup plus de déchets dans les laboratoires que de succès et tout cela a un cout.

 

C'est le boulot du marketing de fournir une bonne analyse des attentes / tendances / besoins afin de limiter le nombre de coup d'épée dans l'eau. Simplement parceque cela coute cher. Très cher.

Modifié par User

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, en effet. Mais je pense que de la communication (beaucoup), une énorme couverture (visuel, médiatique), sa créer un besoins. L'Homme, depuis toujours, a voulu ce qu'on voisin avait. Et son voisin, même déçu, viendra lui montrer le dernier produit high tech, et lui fera de la promo (juste pour se réjouir de sa supériorité face à l'autre qui ne l'as pas encore).

 

Même si le produit ne lui convient pas, il ne crachera pas dessus, juste pour lui montrer qu'il l'as, LUI.

 

On voit sa quand n'importe quel constructeurs (informatiques, automobiles, télévisions, et même machines à café) sort un nouveau produit. c'est la cohue, tous le monde le veux, tous le monde le montre. C'est dans la société.

 

Le vrai coup d'Apple, c'est son marketing, et de faire des objets plus porter sur le plaisir de voir et d'utiliser, que les fonctions qu'il as : le grand public s'en fou qu'il y est dedans, lui il veux juste avoir un objet beau, design, dans le coup (in).

 

Quand on regarde : il y a beaucoup de personne qui s'achète un iPhone, sans connaitre iTunes (ni sa dépendance à lui même), ni même qui installe des applications. L'iPad moins : on utilise plus l'iPad comme un ordinateur qu'un iPhone.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hum. Un peu d'analyse :

 

 

C'est le boulot du marketing de fournir une bonne analyse des attentes / tendances / besoins

 

Farpaitement

 

Dans les années 30 Maurice Chevalier parlait déjà de son ardoise dans sa chanson "Ma pomme"

 

Prémonitoire, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
["économies démocratiques" ?!? Tu pourrais élaborer un peu le concept s'il te plait.

Les Emirats, Singapour, la Chine se portent bien. Ce ne sont pourtant pas des modèles de démocratie.

 

L'Europe a une économie démocratique, les Emirats, Singapour, une économie seulement libérale.

 

Dans une économie démocratique, le client est aussi l'électeur, donc la source du pouvoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il me semble donc que la compréhension du marché / besoin précède la phase de développement dans la majorité des cas. Le point #2 devrait figurer avant le point #1 je pense.

 

Tu as raison. J'aurais dû placer, pour la plupart des produits, l'analyse de marché. Mais qui n'est pas l'étude de marché, qui vient,elle,après la conception.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User

Les coups de pub ça existe et je suis d'accord avec toi ET80. Mais c'est du court terme. Tu ne peux pas baser toute ta stratégie industrielle la-dessus. Aujourd'hui Apple est au top mais demain ?

 

En fait je crois que nous n'avons pas la même définition du terme "marketing" dans cette discussion. La partie promotion & advertisement ce n'est qu'un des aspect du marketing (la partie visible de l'iceberg). Le boulot du marketing commence avant la conception même du produit. Analyse, compréhension du marche et de ses tendances afin d'aiguiller les gens du développement produit. Les industriels (les actionnaires) veulent limiter les risques. Dans un marche globalise hyper-compétitif tu as de moins en moins le droit a l'erreur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User
["économies démocratiques" ?!? Tu pourrais élaborer un peu le concept s'il te plait.

Les Emirats' date= Singapour, la Chine se portent bien. Ce ne sont pourtant pas des modèles de démocratie.[/quote]

 

L'Europe a une économie démocratique, les Emirats, Singapour, une économie seulement libérale.

 

Dans une économie démocratique, le client est aussi l'électeur, donc la source du pouvoir.

 

Hello Sapo,

 

Le libéralisme au même titre que le communisme ne sont que des concepts théoriques. Il n'existe pas d'exemple a ma connaissance d'économie libérale pure ou de société communiste dans le monde.

 

Dans une économie de type occidentale, le politique est subordonne a l'économique. L'électeur n'a par conséquent aucun pouvoir réel.

 

Les "démocraties" occidentales ne sont en fait que des Républiques Commerçantes.

Modifié par User

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le libéralisme au même titre que le communisme ne sont que des concepts théoriques. Il n'existe pas d'exemple a ma connaissance d'économie libérale pure ou de société communiste dans le monde.

 

Concepts théoriques,bien sûr. Comme la démocratie ou l'infaillibilité pontificale.

 

Mais qui parle de pureté? Il suffit que ces concepts revêtent des réalités différentes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien entendu, le marketing ne marche qu'un temps.

 

Dans le cas d'Apple, je ne suis pas sur qu'il y es une pente dans l'autre sens : nous sommes tous ici pris dans l'engrenage d'Apple. Nous avons tous achetés des applications, qui ne fonctionnent que sous iOs. Donc si on change de plateforme : "il faut tout racheter".

 

Ensuite, Apple est dans une inertie depuis les années 2000 : Mac OS X, iTunes, iPod, iPhones, iPad .... et tout s'emmêle : d'un iPod on passe à l'iPhone, puis à l'iPad, on essaie Mac. Et inversement. Il y a cohérence entre tous les produits, une unité qu'on ne trouve que chez Apple (et qu'on retrouvera peut être chez HP j'espère).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User
Le libéralisme au même titre que le communisme ne sont que des concepts théoriques. Il n'existe pas d'exemple a ma connaissance d'économie libérale pure ou de société communiste dans le monde.

 

Concepts théoriques' date='bien sûr. Comme la démocratie ou l'infaillibilité pontificale.

 

Mais qui parle de pureté? Il suffit que ces concepts revêtent des réalités différentes.[/quote']

 

Ce qui me gêne c'est l'expression "économie démocratique".

Dans une économie de type occidentale, le politique est subordonné a l'économique, par conséquent l'électeur n'a aucun pouvoir réel sur l'économique.

Les "démocraties" occidentales ne sont en fait que de vastes Républiques Commerçantes.

 

En fait Nous sommes même très loin d'une économie libérale pure. Le ticket d'entrée sur le marche est très élevé (concentration des acteurs), pas de transparence de l'information (on communique plus qu'on informe), intervention étatique (barrières douanières, subventions, etc.).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans une économie de type occidentale, le politique est subordonne a l'économique. L'électeur n'a par conséquent aucun pouvoir réel.

 

Les "démocraties" occidentales ne sont en fait que des Républiques Commerçantes.

 

Le politique est subordonné à l'économie, pas à l'économique.

 

Si demain une large majorité de Français veulent sortir du nucléaire, que pèseront EDF ou AREVA?

 

C'est en cela que se distingue l'économie démocratique de celle seulement libérale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User
Dans une économie de type occidentale' date=' le politique est subordonne a l'économique. L'électeur n'a par conséquent aucun pouvoir réel.

 

Les "démocraties" occidentales ne sont en fait que des Républiques Commerçantes.[/quote']

 

Le politique est subordonné à l'économie, pas à l'économique.

 

Si demain une large majorité de Français veulent sortir du nucléaire, que pèseront EDF ou AREVA?

 

C'est en cela que se distingue l'économie démocratique de celle seulement libérale.

 

Sapo, cela n'arrivera pas parceque les moyens de communications sont entre les mains du pouvoir économique. Si le pouvoir économique veut te convaincre qu'il est bon pour ton teint d'utiliser une crème au radium il le fera sans problème.

 

A propos, la France ce n'est pas le pays enchanté ou les nuages radioactifs s'arrêtent aux frontières ;) ?

 

La population avale tout ce qu'on veut lui faire avaler :)

Modifié par User

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'ailleurs même si une large majorité veut quitter le nucleaire comment peser dans les décisions ? il n'y a pas de référendum...

 

Il y a les fournisseurs alternatif et "écologique" (bien que dépenser de l'énergie est anti-écologique par nature). Je me suis renseigner : Je double ma facture d'électricité qui est tout de même a 100€ par mois en plein hiver... L'écologie je veux bien mais j'ai pas les moyens pour me payer le double à l'année...

 

Et c'est comme tout en général... On veut de la production française et pas chinoise, mais pas le prix... L'impulsion doit venir malheureusement de l'Etat qui lance le procédé pour soit baisser les prix, soit augmenter les salaires...

Modifié par a-snowboard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User
Bien entendu, le marketing ne marche qu'un temps.

 

Dans le cas d'Apple, je ne suis pas sur qu'il y es une pente dans l'autre sens : nous sommes tous ici pris dans l'engrenage d'Apple. Nous avons tous achetés des applications, qui ne fonctionnent que sous iOs. Donc si on change de plateforme : "il faut tout racheter".

 

Ensuite, Apple est dans une inertie depuis les années 2000 : Mac OS X, iTunes, iPod, iPhones, iPad .... et tout s'emmêle : d'un iPod on passe à l'iPhone, puis à l'iPad, on essaie Mac. Et inversement. Il y a cohérence entre tous les produits, une unité qu'on ne trouve que chez Apple (et qu'on retrouvera peut être chez HP j'espère).

 

Je ne suis pas convaincu que l'acheteur d'un iPAD deviennent invariablement un nouvel utilisateur de Mac.

De plus la longévité du matériel électronique est plutôt courte. Sans parler de la versatilité des consommateurs.

Je souhaite tout le succès possible a Apple mais le monde bouge. Il bouge même très vite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bien entendu' date=' le marketing ne marche qu'un temps.

 

Dans le cas d'Apple, je ne suis pas sur qu'il y es une pente dans l'autre sens : nous sommes tous ici pris dans l'engrenage d'Apple. Nous avons tous achetés des applications, qui ne fonctionnent que sous iOs. Donc si on change de plateforme : "il faut tout racheter".

 

Ensuite, Apple est dans une inertie depuis les années 2000 : Mac OS X, iTunes, iPod, iPhones, iPad .... et tout s'emmêle : d'un iPod on passe à l'iPhone, puis à l'iPad, on essaie Mac. Et inversement. Il y a cohérence entre tous les produits, une unité qu'on ne trouve que chez Apple (et qu'on retrouvera peut être chez HP j'espère).[/quote']

 

Je ne suis pas convaincu que l'acheteur d'un iPAD deviennent invariablement un nouvel utilisateur de Mac.

De plus la longévité du matériel électronique est plutôt courte. Sans parler de la versatilité des consommateurs.

Je souhaite tout le succès possible a Apple mais le monde bouge. Il bouge même très vite.

 

Un iPad fait découvrir le monde Apple, tout comme l'iPhone et l'iPod en son temps. Beaucoup de Macuser ont commencés par acheter iPod/iPhone/iPad. On était séduit par l'appareil, le design, ect, puis on acheté un Mac.

 

Il y a un effet halo.

 

Oui le monde changer (surtout dans l'informatique). Les consommateurs (je préfère utilisateurs, on ne fait pas que consommer) sont versatiles. L'appareil a une durée de vie limitée. Oui je suis d'accord MAIS : si on dit aux utilisateurs : les applications que vous avaient acheté ne servent à rien sous Android/Windows/BBOS/... comment vont-ils réagir?

 

Et si ont leur dit : vous brancher votre nouvel iPad à votre ordinateur avec iTunes, et vous retrouvait tout, comme si vous ne l'aviez pas quitter? applications et màj compris.

 

Sa change tout sa, tu ne trouve pas?

 

Je connait peu de gens (oui sa fait que 4 ans) qui veulent prendre un Android à la place d'un iPhone (si ils ont goûter). Pareil pour un Mac : peu de switch dans l'autre sens (mouvement qu'a connu Apple dans les années 90).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User
D'ailleurs même si une large majorité veut quitter le nucleaire comment peser dans les décisions ? il n'y a pas de référendum...

 

Il y a les fournisseurs alternatif et "écologique" (bien que dépenser de l'énergie est anti-écologique par nature). Je me suis renseigner : Je double ma facture d'électricité qui est tout de même a 100€ par mois en plein hiver... L'écologie je veux bien mais j'ai pas les moyens pour me payer le double à l'année...

 

Et c'est comme tout en général... On veut de la production française et pas chinoise, mais pas le prix... L'impulsion doit venir malheureusement de l'Etat qui lance le procédé pour soit baisser les prix, soit augmenter les salaires...

 

Et oui, personne ne veut payer le prix.

Et tout le monde cherche des taux de rentabilité a deux chiffres.

 

C'est pas demain qu'Apple fabriquera ses iPAD aux USA et que la France sortira du nucléaire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité User

@ET80 - je ne discute pas la qualité des produits Apple. Je suis moi même un nouvel utilisateur très satisfaits de ses achats. Mais en tant que consommateur je ne me sens pas du tout lie a la marque. Si je trouve quelque chose qui demain me corresponde mieux, je changerai sans hésiter une seconde. Je souhaite donc a la société Apple de continuer a innover et rester proche des besoins / aspirations de ses clients. C'est le boulot du département marketing de chez Apple - comme ça la boucle est bouclée ;)

Modifié par User

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
D'ailleurs même si une large majorité veut quitter le nucleaire comment peser dans les décisions ? il n'y a pas de référendum...

 

Et les élections? Que la France vote Ecolo, et EDF ne pourra rien empêcher.

 

Pour ta facture, c'est évident. La sortie du nucléaire n'abaissera pas ta note. Au Portugal, le KW coûte 30% de plus qu'en France, pour des salaires qui sont de moitié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×